Menu de navigation principale Menu de navigation de la rubrique Contenus de cette page Mairie, coordonnées et horaires
 
 
Accueil > ACTUALITÉS > Grands dossiers > La Petite enfance dans le 11e
 

La Petite enfance dans le 11e

Avec l'ouverture d'un Relais Informations Familles et la perspective de création de 220 nouvelles places d'accueil de la petite enfance durant les quatre prochaines années, il s'agit de faire preuve d'un volontarisme à la mesure de l'enjeu.

Le 1er septembre dernier, un pas nouveau a été franchi dans le 11e avec l'ouverture du Relais Informations Familles (RIF). Troisième équipement de ce type à Paris, il répond à la nécessité d'offrir un accueil spécialisé dans tous les domaines touchant à la famille et notamment à la petite enfance.

Innover pour proposer un suivi personnalisé
Dans un cadre convivial et adapté, le RIF est un lieu d'écoute et de conseil individualisé. Plus globalement, c'est le coeur d'une réforme engagée depuis plus d'un an et qui vise à améliorer le suivi des demandes des familles.
Ainsi, le RIF est le guichet unique où les familles peuvent désormais constituer un dossier de demande de place en crèche et être informées tout au long de la procédure d'attribution.
Autre nouveauté, la Mairie met en place à partir du 1er octobre des rencontres, tous les premiers jeudis du mois de 17h30 à 18h30, entre les parents et les professionnels de la petite enfance de l'arrondissement : directrices de crèches et assistantes sociales de PMI. Ces réunions donneront également aux familles l'occasion d'échanger entre elles. Une information complète et ciblée, des démarches plus faciles et un suivi plus précis des demandes de places en crèches : tels sont les objectifs poursuivis.

Augmenter et diversifier les modes d'accueil
Parallèlement, la Municipalité a pour objectif de déployer de manière équilibrée sur le territoire du 11e, une offre en matière de modes de garde et ce en garantissant une qualité de l'accueil optimale pour les enfants. Ainsi, sont lancés des chantiers de création de nouvelles crèches, mais aussi des restructurations d'établissements pour les rendre plus adaptés aux besoins. La Ville de Paris mène aussi une politique partenariale avec les associations gestionnaires d'établissements en assurant le suivi des agréments et le subventionnement nécessaire à leur fonctionnement. Le 11e s'est donc doté de 120 nouvelles places depuis 2008 et vise 220 supplémentaires d'ici quatre ans.
Le développement de l'offre se fait avec la volonté de diversifier les types d'accueil afin de répondre à la diversité des demandes des familles. Elles ont ainsi le choix entre un mode de garde collectif en crèche ou bien en halte garderie à temps partiel et un mode de garde individuel avec le concours d'assistantes maternelles ou bien d'auxiliaires parentales.

Nota Bene
Taux d'admission et taux de fréquentation
Dans le 11e, chaque fois qu'une nouvelle place en crèche se libère, la commission d'attribution la propose à une nouvelle famille dans le mois. Ainsi, le taux d'admission est optimal, quasiment de 100%, tout au long de l'année.
En ce qui concerne le taux de fréquentation des équipements, il s'agit d'une moyenne annuelle de présence effective des enfants. Il intègre les absences irrégulières pour cause de maladie et de vacances ou les absences régulières lors d'accueil à temps partiel par exemple. Dans le 11e, ce taux s'élève à 76%, ce qui est un taux particulièrement élevé par rapport à la moyenne parisienne de 72%.

Témoignages
Alice Hong-Tuan Ha et Viviane Durand
Coordinatrices de crèches du 11e
« Nous réalisons le suivi des 44 établissements de garde de la petite enfance du 11e, qu'ils soient municipaux ou associatifs. Nous évaluons leur fonctionnement régulièrement afin de garantir un accueil de qualité. Pour les établissements municipaux, nous encadrons les directrices et organisons et animons des rencontres entre professionnels de la petite enfance pour mettre en commun les bonnes pratiques et créer ainsi une dynamique de travail.
Par ailleurs, nous faisons remonter les difficultés éventuelles auprès de la Direction de la Famille et de la Petite enfance ou auprès de la Mairie d'arrondissement, pour lesquelles nous sommes des interlocutrices privilégiées au plus près des réalités du terrain. »